À propos d’un Webdesigner du sud de la France

Comment j’ai débuté dans le Webdesign ?

« Autodidacte dans ce domaine… »

En 1999, après des études de physique-chimie et quelques tentatives de carrière aussi bien dans l’armée que dans l’éducation nationale (je le conçois choix très éclectiques…), soutenu par des amis entrepreneurs, nous mettons en place une société de suivi scolaire. Fasciné depuis mon plus jeune âge par l’avènement de l’informatique (Commodore 64, Oric Atmos, Amiga…), d’internet ainsi que par l’apparition des mobiles, des tablettes, j’ai souvent aidé mes proches au « domptage » de l’outil, à la résolution de leurs problèmes, en alliant mes côtés pédagogique et technique. Conscient des mes capacités et désirant me lancer un nouveau défi, je décide alors d’entreprendre une formation de Webdesigner en 2012 à l’école EmWeb, Paris. Autodidacte dans ce domaine, cette dernière me permet alors de compléter mes connaissances.

Comment je travaille ?

« Tant qu’il n’est pas satisfait, je ne le suis pas non plus… »

Le progrès numérique est tel qu’il est difficile pour un entrepreneur de développer sa notoriété rapidement sur la toile en étant à la fois compétitif et bien référencé. C’est là que j’interviens pour l’aider à créer des sites dans l’air du temps, contribuant à débloquer des opportunités professionnelles, de la reconnaissance dans son domaine. Je suis un freelance à l’écoute, je m’adapte à la clientèle, me déplace ou communique par tous les moyens existants (téléphone, skype …). J’apprécie à chaque fois le fait de connaitre le domaine de compétence de mon client pour le cerner, afin de retranscrire aux mieux l’image de son activité sur un écran. Tant qu’il n’est pas satisfait, je ne le suis pas non plus. Une fois le projet terminé, j’ai le sentiment d’avoir posé une pierre à l’édifice, d’avoir appris.

Et le futur ?

« Nous sommes à l’aube d’une révolution numérique… »

En 2014, 40% du trafic internet s’effectuait sur mobiles et tablettes. Il est évident que négliger ce vecteur ne serait pas raisonnable. Nous sommes à l’aube d’une révolution numérique et il faut attraper le train en marche. En plus du Responsive Design, désormais maitrisé, je me remets sans cesse en question afin d’apprendre de nouveaux langages, de nouveaux frameworks, et petit à petit, l’élaboration d’applications mobiles.

La petite anecdote

Golden GateLors d’un voyage à San Francisco, j’ai été marqué par cette ville, ses références cinématographiques, sa taille humaine, son côté cosmopolite, ses créateurs ainsi que son pont, le Golden Gate. En le traversant je me suis aperçu que contrairement à ce que l’on pense, il n’est pas rouge mais plutôt orange, un orange soutenu. Plus tard j’ai décidé d’en faire la couleur principale de ma charte graphique… Voir mon portfolio

  • HTML5/CSS3 90%
  • JAVASCRIPT/JQUERY 60%
  • WORDPRESS 80%
  • PHOTOSHOP/ILLUSTRATOR 80%
  • PREMIERE 70%